Aubes

Le grenaillage fait partie de la catégorie des « procédés spéciaux » non vérifiables a posteriori. Par conséquent, la seule manière de garder sous contrôle le processus est de s’assurer que les paramètres opérationnels de configuration respectent constamment des tolérances bien précises pendant toute la durée du traitement. Les installations disposant de la technologie à air comprimé sont universellement retenues de la meilleure qualité possible. Dans ce cas bien précis, un robot anthropomorphe pour la gestion de la lance de grenaillage et deux axes supplémentaires interpolés par la manutention des tables et des satellites porte-aubes, permettent d’effectuer le traitement de Shot Peening (grenaillage de précontrainte) dans les meilleures conditions possibles. Des instruments adaptés sont en mesure de gérer les dimensions de la grenaille et les débits en jeu, tandis qu’un API permet de gérer correctement tous les paramètres opérationnels et de les maintenir dans les intervalles prévus sur toute la durée de l’usinage.